Newsletter Mars 2015

NEWSLETTER MARS 2015

En décembre 2014, j’ai écrit à la demande d'une nouvelle revue un article intitulé :
 

La Belgique sous le ciel astral de 2015
 

Pour des raisons indépendantes de ma volonté, ce numéro n'a pu paraître à ce jour.

Dans cet article je parle des symbolismes planétaires qui apostrophent notre avenir sociétal en 2015. L’actualité récente nous a montré combien, hélas, cela est vrai.
Aujourd'hui, je vous propose la lecture - certes un peu décalée - des passages majeurs en le complétant par un commentaire sur l’éclipse qui se produira dans le ciel du 20 mars vers 2015 et qui ouvre ce printemps interpelant.
Cette éclipse du Soleil se situe à la toute fin du signe des Poissons et donc à la charnière entre deux signes, deux symbolismes. Celui des Poissons qui terminent le zodiaque et celui du Bélier qui l’initie. Cette donnée indique tout à la fois la possibilité d’une fin et d’un nouveau départ. Elle nous porte à revoir les idéaux collectifs et les systèmes de croyances notamment religieux afin de sortir de la confusion, des amalgames, des dérives, des désordres collectifs, des folies meurtrières et de s’ouvrir à la compassion c’est-à-dire à la vision inclusive de cum signifiant AVEC et non CONTRE dans un esprit solidaire.
Les Poissons sont associés au symbolisme de l'eau. Cela peut toucher autant le plan physique par des inondations, de fortes pluies mais surtout des marées importantes, que le plan émotionnel de l'inconscient collectif. Ce qui demandera d'endiguer des débordements en tout genre. Puis, la lune progresse en Bélier, signe de feu et d'émergence. Ce qui pourrait voiler la lumière physique et la visibilité de l'éclipse, mais aussi le discernement quant à l'agir, principe dont le Bélier est porteur. Cette éclipse est heureusement soutenue par la planète Saturne, principe de cohésion et de responsabilité, ce qui prêche en faveur d'une action adéquate. Mais, le climat astrologique global reste critique. Je vous propose d’en découvrir les traits dans le ciel astral de notre pays.
 

La Belgique sous le ciel astral de 2015 

Le thème astrologique de la Belgique se trouve marqué par le Scorpion. Un signe dont le symbolisme s’accomplit à travers des remises en questions intenses et complexes qui font de la crise inéluctable un levier de métamorphose. Métamorphose qui en passe par des deuils d’idées, de projets, d’institutions, de lois, de personne.
La Reine Fabiola, vient de quitter ce monde. Figure emblématique du Royaume de Belgique à travers son attachement à ce pays et à ses valeurs, à son époux qui fut si cher au cœur des Belges, la Reine disparaît au moment même où la planète Saturne se trouvait sur le degré occupé par le Soleil dans le thème de l’État belge. Le principe saturnien représente la façon dont un état se structure et s’administre via un code de lois, d’institutions, de valeurs fondatrices. Il est garant de la tradition et se projette à travers des représentants et des symboles qui garantissent cette tradition sous la bannière d’une exemplarité.

Lorsqu’une planète est lente, et c’est le cas de Saturne qui met vingt-huit ans à accomplir un cycle, ce fait prend inévitablement le caractère d’un évènement marquant. A travers la perte d'une figure emblématique de la Royauté, la Belgique est également affectée dans son attachement au Royaume lui-même. Cet attachement était sans doute à son maximum du vivant du couple royal formé par Baudoin et Fabiola ressentis comme des figures protectrices. C’est le vestige d’une figure parentale rassurante que le pays vient de perdre. D’autant que Saturne représente aussi l’appui qui nous soutient et nous guide vers la maturité. C’est avec ce décès comme la confirmation de la mort d’une époque où rêver d’un souverain sauveur était encore possible. Tandis que pour toute une nouvelle génération ce symbole n’est plus une référence.
Cela accentue la fragilisation propre à la crise gouvernementale qui se manifeste à travers les grèves récentes face à l’austérité toute saturnienne qui aura marqué les deux dernières années par des restructurations contraignantes. Elle se transforme en 2015 sans disparaître pour autant.
« Il y en a marre », disent certains. Eh oui ! Mais ce n’est pas fini ! Car Saturne, que l’on nomme aussi le gardien du seuil des grandes remises en ordre, se combine à l’action d’Uranus, dont le principe défend les libertés bafouées. Avec Uranus, la révolte gronde. Le temps n’est plus à l’acceptation, à la victimisation, mais à la colère, à la révolte. Le printemps risque d’être chaud ! Saturne quitte le signe du scorpion à la fin de 2014, mais il passe le flambeau à Pluton dont l'action aura un impact sur le plan de l’identité nationale et internationale de notre pays.
Le principe plutonien est radical. Pour mieux faire comprendre à ceux parmi vous qui ignorent tout de l’astrologie ce que ce transit planétaire signifie, je propose d’imaginer la puissance de Pluton sous les traits du Commandatore lorsqu’il interpelle Don Juan dans l’opéra de Mozart. Pouvait-il fuir ce rendez-vous fatal ? Don Juan ne peut échapper au prix à payer pour son choix. C’est une incontournable confrontation avec la réalité.
Ainsi en sera-t-il pour notre pays. Quand ça va mal, nous espérons que demain cela s’arrangera, avec quelques réformes, avec le temps. Mais, un jour, rien ne va plus. ET l'échéance n'est plus pour demain, mais pour maintenant. En 2015, et cela s’étendra jusqu’en 2016, le principe plutonien laboure tout ce qui touche au gouvernement, aux institutions, ainsi qu’aux lois qui étaient instaurées d’une façon établie. Cela touche donc les secteurs du travail et du chômage, de la santé, le régime des pensions, l’enseignement, le juridique, le système de fiscalité, la monnaie, les investissements, le nucléaire. Mais aussi, la relation au sol, au territoire, aux frontières, à l’urbanisme, au logement. Cela bouleverse la vision de la démocratie, car les mouvements plutoniens peuvent menacer les libertés à travers un extrémisme répressif.
Le thème astrologique de la Belgique montre qu’elle est atteinte dans sa colonne vertébrale, dans son identité, dans son unité. Et dans la façon dont elle est perçue sur la scène mondiale. Ce pays complexe est à la fois administré de façon communautaire, régionale et fédérale, tout en incluant une monarchie. De plus, son gouvernement se double d’un bilinguisme sans oublier les Cantons de l’Est d’expression germanique. Dans l’arène des partis politiques entrent aussi les prises de position linguistique avec leur lot de querelles, de luttes de pouvoir.
Tout cela a réussi à fonctionner tant bien que mal durant ces dernières années tout en devant se remettre en question. Dans cet ancien supposé « petit pays » se situe la capitale de l’Europe. Ce qui marque tout le paysage urbanistique, culturel, social, relationnel, économique, politique de Bruxelles. Un défi en soi qui a fait de notre capitale un véritable laboratoire européen et un bouillon de culture. La complexité de la situation européenne en crise s’ajoute à la complexité de la crise de ce pays qui s’interroge sur sa belgitude. Car aujourd’hui, c’est toute la plateforme mondiale qui modifie ses positions stratégiques. Et Bruxelles, siège des décisions, est aussi carrefour et parechoc des bouleversements européens et mondiaux.
Faut-il pour autant devenir fataliste et ajouter de la peur à la peur ? Ce serait diaboliser Pluton, qui loin d’être uniquement le symbole destructeur des anciens paradigmes qui résistent à la mutation, représente aussi la force créative qui propulse vers un dépassement. C’est bien plus la pression de cette inéluctable refonte qui sera ressentie dans l’année qui vient, que l’inertie paralysante préalable.
D’autant que ce signe du scorpion très représenté dans le thème de notre pays est porteur d’une puissance surprenante lorsque confronté au pire. Il s’agit donc aussi d’une période potentiellement féconde de croissance et d'évolution. Car en 2015, ce même Pluton insuffle sa puissance de transformation. Cela pourrait permettre une expansion économique et des investissements de premier plan. Les relations internationales seront le creuset pour ce faire. Les valeurs éthiques, religieuses, spirituelles deviendront exigeantes à l’heure où le fanatisme extrémiste presse aux portes. L’éthique, c’est aussi la question de la mort et la façon dont elle peut être humanisée dans le cadre des institutions.
Avec Pluton, le salut ne peut venir uniquement de l’extérieur, il exige une mobilisation. Il n’est donc pas surprenant qu’en plus des grèves persévérantes et du mouvement syndical, naissent de plus en plus de mouvements citoyens de réflexion et d’engagement pour une remise en cause et des solutions de changement. Cette interpellation pourrait bien nous pousser en tant que citoyen dans nos retranchements pour participer à la création de nouvelles formes sociétales où la culture peut jouer un rôle stimulant et révélateur.
Cette force plutonienne se combine en 2015 et 2016 à celle du signe du Capricorne, d’une persévérance et d’une responsabilisation souveraine. La faille de ce signe est certes une rigidification administrative, mais sa lumière réside dans l’idéal ambitieux d’une cohésion et d’une représentation qui visent à l’exemplarité et qui défendent l’unité nationale menacée.

Concluons aujourd'hui par un message d’espoir vu le mouvement de prise de conscience solidaire qui a soulevé la France autour des évènements de Janvier, vu la façon dont il a été repris à l’unisson par tant d’autres pays.
En ce temps d'équinoxe de printemps où la longueur du jour l'emporte sur celle de la nuit, notre imaginaire vibre avec les mythes du renouveau. Puisse le symbolisme de cette éclipse en confirmer la venue et participer à féconder une conscience éclairée !
A cette occasion je vous souhaite un bourgeonnement de projets....

 

Viviane Cangeloni 2014-2015

Cet article est protégé par les droits d'auteur. Si cette information est susceptible d'intéresser vos ami(e)s, merci de transférer ce mail à titre non professionnel, en citant la source et sans le modifier.

 

Comme toujours vous restez libre de ne plus recevoir ce courrier. Pour cela il suffit de cliquer les mots : CE LIEN tout en bas de ce mail, en pied de page et vous serez désinscrit automatiquement 

Pour en savoir plus sur mon approche :

L'Astrologie Evolutive ® considère l'être global, sur un plan physique, psychologique et spirituel. C’est un outil de connaissance basé sur l’interprétation de la carte astrale. Celle-ci reflète la façon dont nous sommes saisis par l’univers à notre naissance et dont nous saisissons à notre tour l’univers de notre vie. A partir de la description du ciel extérieur pour notre heure et lieu de naissance, la carte astrale nous parle de notre ciel intérieur dont elle est miroir. Nous situant dans le cosmos, elle révèle les qualités de la mission qui nous échoit afin que notre accomplissement individuel puisse s'inscrire positivement dans un cadre collectif.
Mon approche s’inspire de l’Astrologie Humaniste selon Dane Rudhyar et de différentes approches psychologiques et thérapeutiques. Son objet n’est pas de prédire l’avenir mais de nous aider à former notre devenir en posant des actes conscients, en harmonie avec notre potentiel de naissance et en tenant compte des repères révélés par la carte astrale. L’importance que cette approche donne tant à l’inconscient personnel que collectif permet de mieux comprendre les scénarios qui nous meuvent. Cette prise de conscience participe à faire de l’astrologie un outil d’évolution. Vingt ans de recherche tant sur le plan de la quête d’identité que dans le domaine thérapeutique et astrologique, m'ont conduite à personnaliser cet outil dans le cadre de la consultation et des séminaires sous le terme d’Astrologie Évolutive et développement personnel ®. Cette approche s’affine par une étude numérologique complémentaire.
Formée en Constellations Familiales selon l’approche de Bert Hellinger, j’associe actuellement en séances individuelles ou en groupe, astrologie, numérologie et Constellations familiales à travers une dimension transgénérationnelle. L'astrologie en tant que telle, inclut déjà le rapport à nos parents et à nos ancêtres à travers les paramètres de notre carte astrale de naissance.

Pour tous renseignements complémentaires sur la méthode et le séminaire ou inscriptions
Viviane Cangeloni 0032 245 38 44 ou 0032 494 87 60 53 
E.mail : viviane.cangeloni@skynet.be
Site internet : www.aide-toi-le-ciel-t-aidera.com

Ce message a été envoyé du site www.aide-toi-le-ciel-t-aidera.com. Je vous ai rencontré(e) directement dans le cadre de mon travail ou par le biais d'une connaissance commune. Si toutefois vous souhaitez être retiré(e) de mon fichier, vous pouvez annuler votre inscription via